Nouvelles de l'industrie

PLMA E-Scanner – juin 2017

juin, 2017
Les marques de distributeur gagnent du terrain en Europe

La popularité des marques de distributeur ne cesse de croître en Europe. Les données Nielsen les plus récentes révèlent que les parts de marché des marques de distributeur ont enregistré des records sans précédent dans neuf pays européens et atteignent ou dépassent pour la première fois les 30 % dans 17 des 20 pays étudiés pour l‘Annuaire international de la MDD de la PLMA.

Les statistiques de l‘annuaire 2017 ont permis de découvrir que les parts de marché des MDD ont atteint des niveaux jusqu’ici inégalés en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Belgique, en Pologne, en Autriche, en Suède, en Norvège et au Danemark.

Les plus fortes hausses ont été constatées en Autriche, où la progression des parts de marché est de 2,8 points à 43 %, puis en Allemagne, avec une augmentation de 2,1 points à 45 %, et enfin en Pologne, avec un accroissement de 1,4 point à 30 %. Sept pays ont aujourd’hui des parts de marché de 40 % ou plus : Le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la Suisse, l’Espagne et le Portugal.

Forte croissance pour Aldi

D’ici trois ans, Aldi deviendra le deuxième distributeur de produits alimentaires d’Europe après Lidl. C’est ce que prédit LZ Retailytics, le nouveau groupe d’études de marchés de Lebensmittel Zeitung, selon qui les ventes du discounter devraient dépasser celles de Carrefour, Tesco et Metro d’ici 2020.

LZ Retailytics prévoit une croissance prometteuse pour Aldi Süd au Royaume-Uni, où les densités commerciales sont supérieures à celles des autres marchés. Aldi Süd UK gagne 15 M d’euros par magasin, contre 8 M d’euros sur son marché d’origine allemand et 5 M d’euros pour Aldi Nord. Les nouveaux marchés pénétrés comprennent l’Italie, et peut-être la Roumanie. Pour Aldi Nord, le marché espagnol s’annonce prometteur.

L’analyste fait remarquer que ces dernières années, Aldi semblait être sur la défensive sur plusieurs marchés européens, dont l’Allemagne, le Benelux et l’Europe du sud. La saturation du marché, les limitations concernant la taille et la complexité des gammes, ainsi qu’un développement agressif de Lidl, ont exercé une pression croissante sur les ventes d’Aldi Nord et Süd. Le discounter répond à ces défis en modernisant ses magasins et en améliorant ses stratégies de tarification et de communication. Selon LZ, cette tactique enregistre des résultats.

Les marques de distributeur progressent au Royaume-Uni

Selon Kantar Worldpanel, les ventes de produits MDD sont « une source majeure de croissance » pour les distributeurs britanniques. Le bureau d’études de marché affirme que les ventes de MDD des dix principaux distributeurs du pays ont progressé de 6 % au cours des 12 semaines qui précèdent le 21 mai. En revanche, les ventes de produits de grandes marques n’ont augmenté que de 0,6 % pendant la même période.

Kantar affirme que les gammes de produits MDD premium « connaissent encore une forte croissance » et il cite le lancement par Morrisons de la gamme MDD ‘The Best’ l’année dernière, qui a « attiré les consommateurs les plus aisés dans ses magasins, ce qui a permis à Morrisons d’enregistrer la plus forte croissance des quatre principaux distributeurs du pays. » Des gains ont aussi été enregistrés dans les gammes économiques. La gamme remaniée Farm Stores d’Asda a permis d’augmenter les ventes des produits les plus économiques du distributeur de plus de 20 % en glissement annuel.

Progression des discounters en Allemagne

Les discounters gagnent des parts de marché en Allemagne. Selon une étude menée par GfK, au cours des trois premiers mois, la progression des ventes de la part des discounters a été « environ quatre fois supérieure à celle des supermarchés classiques ». Tandis que les supermarchés ont enregistré une hausse du chiffre d’affaires de 1,1 %, les discounters ont progressé de 3,9 %. Selon GfK, le leader du marché Aldi a même progressé de 5,6 %. « Cela veut dire que les discounters éclipsent tous les autres circuits de distribution », affirme l’étude.

L’inversion de tendance constitue une surprise pour certains analystes, car ces dernières années les discounters avaient perdu des parts de marché par rapport aux supermarchés traditionnels. Certains observateurs affirment que c’est peut-être la hausse de l’inflation qui attire plus d’acheteurs vers les bas prix des discounters. D’autres attribuent le changement aux améliorations apportées par les discounters en matière d’expérience d’achat, d’introduction de produits premium et de promotion sous forme de publicités télévisuelles efficaces.

Les grandes marques se lancent dans la vente en ligne

Les grandes marques se lancent dans la vente en ligne pour atteindre directement les consommateurs. Un marché en ligne pour les grandes marques, appelé Shobr, permet aux fabricants de regrouper leurs ventes directes aux clients. Shobr débutera avec un lancement en douceur après l’été pour être totalement déployé au début de l’année prochaine. Le projet prévoit l’ouverture d’un centre de distribution d’ici la fin de cette année. Le principe de fonctionnement prévoit une quantité de commande minimale, mais la livraison est gratuite et elle se fait à l’heure choisie par l’acheteur, généralement le jour suivant.

L’initiative Shobr a été déployée au Danemark en collaboration avec l’association des grandes marques danoises SLF et plusieurs grandes marques. La famille Carlsberg finance en partie le projet. Shobr proposera des produits alimentaires et non alimentaires.

Les distributeurs français deviennent végétariens

Deux distributeurs français élargissent leurs programmes végétariens. Carrefour annonce que sa gamme Carrefour Veggie s’est étoffée de 17 articles dans les rayons boisson et épicerie. Cet été, la gamme végétarienne se composera de 32 produits, dont 22 végétaliens, c’est-à-dire sans aucune protéine animale. Au cours de l’année 2016, deux millions de produits Carrefour Veggie ont été vendus. Chez Carrefour, Carrefour Veggie représente près d’un produit végétarien sur deux vendus. « Le développement de l’offre végétarienne rappelle de bien des façons la croissance du marché bio, » affirme le distributeur.

Parallèlement, Intermarché a lancé une marque dédiée à la cuisine végétarienne. La gamme Veggie Marché se compose de neuf produits. Les premiers articles sont présents dans le rayon épicerie fine en libre-service, mais le programme sera étendu aux rayons des surgelés, puis à l’épicerie l’année prochaine. Au rayon des produits frais, la gamme comprend des steaks de soja aromatisés, une escalope à base de blé, lupin et pois, des falafels, des nuggets, des lasagnes et un burger végétarien.

Progression de l’étiquetage nutritionnel en France

Intermarché, E. Leclerc et Auchan sont les premiers distributeurs qui utiliseront l’étiquetage nutritionnel volontaire officiel du pays. Le logo nutritionnel, NutriScore, a été adopté comme étiquetage officiel pour la France et il est soutenu par l’Organisation mondiale de la santé, qui a loué sa « simplicité » et sa facilité de compréhension. Conformément aux règlementations de l’UE relatives au marché unique toutefois, elle ne peut être appliquée que sur une base non contraignante.

Sainsbury’s définit une norme de durabilité

Sainsbury’s lance une norme de durabilité qui selon le groupe devrait changer ses méthodes d’achat des cultures et des ingrédients clés, et lui permettre d’établir de meilleures relations avec les producteurs dans toute la chaîne d’approvisionnement. Les normes de durabilité de Sainsbury’s devraient être déployées dans différentes catégories, dont les bananes, le café et les crevettes, et elles débuteront par un projet pilote sur les principales lignes de thé MDD, qui abandonneront donc leur certification Commerce équitable pour afficher le logo Fairly Traded de Sainsbury’s.

L’initiative soulève des questions sur la relation actuelle du groupe avec la Fairtrade Foundation après la décision de celle-ci de décliner l’offre de collaboration avec Sainsbury’s sur le thé.

S-Group vend des produits Tesco

Le distributeur finlandais S-Group offre un choix de produits de la gamme MDD de Tesco dans ses magasins. Les magasins Prisma, S-Market et Alepa proposeront désormais environ 200 produits du distributeur britannique. Les articles comprennent la ligne de produits alimentaires de luxe Tesco Finest et sa gamme Free From, qui propose des articles pour les personnes atteintes de la maladie cœliaque et d’autres allergies, ce qui augmentera nettement la quantité de produits sans gluten disponibles dans les magasins de S-Group.

Dans les magasins 

Carrefour vise à doubler ses ventes de produits bio en France en quatre ans. Le programme Bio 2021 du distributeur comprend une extension majeure de ses magasins spécialisés Carrefour Bio.

E. Leclerc ajoute dix produits à sa gamme Repère Bio Village.

AholdDelhaize prévoit de déplacer dans l’avenir son bureau principal aux États-Unis, mais ce déménagement n’est pas prévu pour tout de suite, a affirmé le PDG Dick Boer.

Auchan a lancé une campagne pour promouvoir des « produits bons, sains et locaux » dans 14 pays. L’initiative comprend également un réexamen des produits MDD pour augmenter leur valeur nutritionnelle.

En Suisse, Migros a lancé « You », une marque axée sur la santé qui intègre des produits à teneur réduite en sucre ainsi que des en-cas à base de super-aliments. Tous les produits présentent une liste simple et naturelle d’ingrédients.

Tesco lance un logo végétalien dans toute sa gamme MDD.

Selon plusieurs rapports publiés, Coop Suisse planifie un nouveau réseau de format de distribution destiné aux végétariens, qui prendra le nom de sa marque de distributeur Karma.

Monoprix a lancé la marque « La beauté du visage » qui se compose d’une gamme d’environ 30 produits cosmétiques et de soins pour le visage.

Le consortium de distribution italien SUN a annoncé que sa marque Consilia a enregistré une hausse des ventes de 27 %.

Sainsbury’s a remanié sa gamme de plats à emporter pour y inclure 21 nouveaux produits tels que des brioches asiatiques, des sandwiches sans gluten et des offres végétaliennes.

Axfood cherche à accroître ses ventes de repas préparés via l’acquisition de Middagsfrid, qui distribue des produits d’épicerie avec des recettes en Suède.

Casino travaille avec trois organisations de bien-être animal sur un nouveau label qui offrira des garanties sur les conditions d’élevage et d’abattage.

Coop Danmark s’apprête à lancer une app qui combine le scanning et le paiement, appelée Bip & Betal, dans tous ses magasins de discount Fakta en 2018.

Coop Suède a lancé une gamme de huit smoothies et jus bruts pressés à froid.

Selon Kantar Worldpanel, les marques de distributeurs représentent plus de la moitié (54 %) des ventes de produits alimentaires en Irlande.

Au Royaume-Uni, Co-op s’est engagé à rendre à terme tous ses emballages MDD recyclables, avec un objectif intermédiaire de 80 % de taux de recyclage pour 2020.

Waitrose affirme que sa gamme premium Waitrose 1 est en cours d’exportation en Inde et en Chine.

Lidl a ouvert un magasin en ligne en Chine sur la plateforme mondiale Tmall d’Alibaba.

Eroski a lancé un format de magasins de proximité sous la bannière Rapid.

Au Royaume-Uni, Morrisons vend ses produits de marque de distributeur à Hong Kong.

En Espagne, Eroski a baissé les prix de 7000 produits dans ses hypermarchés et de 1000 articles dans ses supermarchés.

Mercadona a été élue meilleure société de distribution en Espagne.

SuperValu reste la plus grande chaîne de supermarchés en Irlande, avec 22,8 % des ventes de produits alimentaires.

Spar Autriche a introduit un édulcorant à sucre réduit, Vital Brikenzucker, dans le cadre de son plan de réduction du sucre.

Système U abandonne sa marque propre de produits économiques Bien Vu.

Aldi envisage de pénétrer le marché des produits alimentaires en Roumanie et le groupe a commencé à y recruter son équipe de gestion locale.

Dm restructure sa gamme en Autriche, en y ajoutant 1900 produits, principalement dans les catégories des cosmétiques et des aliments bio.

Spar Ukraine prévoit d’ajouter 50 magasins au cours des trois prochaines années.

Albert Heijn a ajouté des courges spaghetti à sa gamme de produits de pâtes fraîches.

Aux Pays-Bas, Jumbo a ouvert un nouveau concept de magasin de proximité, Foodmarkt City, à Groningue.

Études de marché 
Au Royaume-Uni, le marché des produits alimentaires est appelé à progresser

D’après un rapport publié par IGD, le marché des produits alimentaires et d’épicerie britannique est en passe de croître de 15 % au cours des cinq prochaines années, pour atteindre une valeur de 213 milliards de livres. La croissance prévue concerne les principaux réseaux de distribution, les discounters étant appelés à enregistrer des performances particulièrement élevées, stimulées par des programmes ambitieux d’ouverture de magasins, de nouveaux formats de points de vente et des investissements dans les gammes.

IGD prévoit également que les magasins de proximité devraient croître de près de 18 % au cours des cinq prochaines années, pour atteindre une valeur de 47 milliards de livres. Les données indiquent que plus de neuf acheteurs de produits alimentaires sur dix se rendent dans un magasin de proximité. La majorité des consommateurs affirment choisir les magasins de proximité parce qu’ils sont « plus rapides d’accès ».

Nouvelles PLMA 
Les Salute to Excellence Awards récompensent plus de 100 produits

L’innovation des distributeurs dans leurs programmes MDD a été distinguée lors des International Salute to Excellence Awards 2017 de la PLMA. Plus de 100 produits de 39 distributeurs situés dans 20 pays ont été sélectionnés par un jury composé d’experts du secteur, dont des chefs, des œnologues, d’anciens distributeurs, des universitaires, des nutritionnistes, des journalistes et des spécialistes de l’emballage.

Près de 700 produits alimentaires et non alimentaires développés par 83 distributeurs provenant de 28 pays étaient en lice lors de cette compétition. Les propositions ont été évaluées sur leur goût, leur apparence, leur emballage, leur présentation, leur concept et leur rapport qualité-prix. C’est le distributeur espagnol Eroski qui a remporté le plus de prix, puisqu’il a été récompensé pour 11 produits, cinq alimentaires, trois non alimentaires et trois vins. Aldi UK a remporté sept prix, dont cinq pour ses vins. En Allemagne, Aldi et Lidl ont chacun remporté cinq prix, tout comme le distributeur français Intermarché. Les produits gagnants peuvent être consultés en ligne à www.plmasalute.com.

Évènements 
24-26 octobre

Programme de formation des cadres
Amsterdam, Pays-Bas

12-14 novembre

Salon MDD des États-Unis
Chicago, États-Unis